Dénia.com
Rechercher

Les images se répètent: l'orage attaque les maisons des Deveses punis

05 décembre 2019 - 10: 15

La région de première ligne des Deveses est peut-être de notre côte l'endroit où les voisins sont plus punis à chaque tempête. Chaque fois que la mer est agitée, les images des vagues se répètent se brisant directement contre les fermes, après le peu de résistance que celle-ci trouve dans le sable.

La plage n'existe pas pendant ces jours. Ses kilomètres 4, certainement étroits tout au long de l’année, disparaissent à la force des vagues. Et sans aucun obstacle, la mer attaque les murs des maisons qui y ont été construites à une époque où la puissance de nos eaux était diminuée.

Les voisins exigent continuellement des solutions et, malgré les nombreuses tentatives faites pour protéger leurs maisons, elles n’ont jamais été suffisantes.

Cette nouvelle tempête en a été témoin, dévorant chaque mètre de sable avec ses vagues allant jusqu'à 5 mètres et punissant sévèrement les propriétés des Deveses. Malgré cela, ils résistent pour l'instant. Mais c'est le plus optimiste quant à ce à quoi aspirent les propriétaires, à celui "en ce moment".

Commentaire 1
  1. Leon dit:

    Le problème n'est pas la mer; le problème se produit parce que ces maisons ne devraient pas être là
    On suppose que de leur jour ils ont reçu le permis de construire approprié et, dans l'affirmative, les autorités seraient responsables de cette situation: mais, si cela était fait en contournant cette procédure, les plaintes sont laissées de côté et la solution est «facile». Démolissez ce qui a été construit et que la zone passe dans le domaine public. Amen


34.544
3.988
7.399
1.750
Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour vous proposer des publicités personnalisées et collecter des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre Politique de cookies.