Dénia.com
Rechercher

Moins de 2 ans de disqualification aux deux policiers de Dénia qui ont volé des maisons déjà agressées

Novembre 17 de 2022 - 09: 47

Le tribunal provincial d'Alicante a décidé que les deux agents de la police nationale de Dénia accusés d'avoir cambriolé des maisons où ils avaient déjà subi des vols, et ont donc été signalés aux autorités, seront disqualifiés pour un an et neuf mois. Selon le journal Levante, l'un d'eux est également condamné à un an et trois mois de prison, et le second à près de cinq ans avec la somme de leurs peines. Cependant, leurs partenaires, également accusés de recel des objets volés, ont été acquittés en présumant qu'ils ne connaissaient pas l'origine illégale de ceux-ci.

Les deux agents nationaux affectés au poste de police de Dénia se sont appropriés différents objets entre 2014 et 2016 à la suite de leurs interventions dans des plaintes pour vol et autres délits, objets qu'ils ont incorporés dans leurs avoirs ou vendus à des tiers.

De plus, ils ont également fait face à des délits de fraude en simulant des accidents de la circulation, démontrant ces fraudes à l'assurance. De la même manière, l'un des prévenus est inculpé d'un crime pour avoir révélé des données secrètes provenant de bases de police afin de mener des enquêtes personnelles.

Quant aux cambriolages, ils sont accusés d'avoir participé jusqu'à six dans des maisons et des véhicules qui étaient garés sur la voie publique. Cependant, ils n'excluent pas qu'ils pourraient être impliqués dans un nombre beaucoup plus élevé que ce qui était connu lors du procès. Les victimes étaient pour la plupart des touristes étrangers.

Commentaires 2
  1. Jose luis dit:

    Je suis d'accord avec le commentaire précédent, la justice dans ce pays est honteuse, quel exemple de police, la même police a dû les disqualifier à vie, pour toute fonction publique.

  2. Anonyme dit:

    Handicapé 1 an et 9 mois ? Ils devraient être condamnés à ne pas pouvoir retourner dans la police nationale ou locale ou tout ce qui a à voir avec cela, honte aux lois de ce pays, honte, les personnes dont le devoir est de protéger les citoyens doivent être totalement propres, non contexte, encore moins qu'ils ont été en prison, paniqué... il est donc normal que les gens ne se sentent pas calmes ou avec la police


37.861
4.449
12.913
2.480