Dénia.com
Rechercher

Violence dans la Marina Alta: Dénia programme une réunion annuelle pour parler de l'histoire régionale en majuscules

Informations
Date de début: Décembre 01 2023
Date d'achèvement: Décembre 16 2023
Type d'événement: Discussion / conférence
Où ?: Bibliothèque municipale
entrée: Libre
Événement terminé

Le Département de la Culture de Dénia en collaboration avec l'Institut d'études régionales de la Marina Alta et en collaboration avec l'UNED, ils organisent des journées culturelles qui plongeront les participants dans l'histoire de la Marina Alta la plus trouble. Sous le titre La violence est émergente. La Marina Haute (1833-1923), les conférences auront lieu du 1er au 16 décembre dans la salle de conférence de la bibliothèque municipale de Dénia.

conseiller municipal Raúl García de la Reina, accompagné de l'archiviste municipal, Rosa Seser, et l'historien et coordinateur de la conférence, Ricard Llompart, ont annoncé ce matin l'initiative qui cherche à approfondir l'histoire de la Marina Alta avec l'intention d'en faire un événement annuel, en s'étendant à d'autres parties de la région dans les prochaines éditions. .

Les conférences, d'une durée d'environ 45 minutes chacune, offriront aux participants l'occasion de s'engager et de débattre de divers aspects historiques de la région. L'archiviste municipale, Rosa Seser, a souligné l'objectif de la conférence d'aborder l'histoire avec sérieux, affirmant qu'« une ville comme Dénia doit consacrer une partie de l'année à parler de l'histoire en majuscules ».

La programmation des journées

  • Vendredi 1er décembre à 19h30: Inauguration par Ricard Llompart avec la conférence Quelques considérations sur la violence et la mort lors de l'instauration du libéralisme dans la Marina Alta

Décembre samedi 2

  • 11: 00: Présentation-cadre de Jesús Millán (professeur d'histoire contemporaine à l'Université de Valence) sur Violence et statut émergent en Espagne à la fin du XIXe siècle
  • 12: 00: Conférence de l'historien Jesús E. Alonso sur Violence politique et pacification sociale : quelques extraits et observations sur le volume

Décembre 12 Mardi

  • 18: 45: Présentation du chercheur Manel Arcos sur À propos des 150 ans des robotori Benimassot
  • 19: 45: Conférence du chercheur José L. Luri sur Côte violente. Contrôle de la criminalité et de la police sur la côte sud de La Marina, XIXe siècle

Jeudi Décembre 14

  • 18: 45: Conférence de M. Dolores Ramírez (historienne et professeur à l'UNED Dénia) sur Difficultés de construction du libéralisme à Dénia
  • 19: 45: Conférence de Joan Miquel Almela (historien et archiviste) sur Entre le sogre et le gendre. Stratégies de pouvoir de la Sala de Pego et des Torres de Benissa

De plus, pendant la durée de la conférence, la Bibliothèque accueillera l'exposition de dessins d'Andrés Jaén Violence et criminalité dans la Marina Alta.

Commentaire 1
  1. Rudolf dit:

    Je n'arrive pas à comprendre ce qu'une série de conférences sur la violence du passé peut apporter à la société d'aujourd'hui du XNUMXe siècle.
    Si c’est ainsi que nous comprenons notre « histoire en majuscules », nous nous trompons, peut-être sommes-nous des gens violents au lieu d’être accueillants et calmes ? N'y a-t-il pas une histoire beaucoup plus constructive et apaisée dans nos villes ?
    Ou s’agit-il de donner du travail, payé je suppose avec nos impôts, à un groupe de bavards prônant la violence ?
    Il y a sûrement eu des événements spécifiques, horribles et honteux dans de nombreux endroits, c'est pourquoi ils ont été « jugés et archivés » pour éviter les malentendus et une mauvaise image du lieu où ils se sont produits.
    La violence n'attire que la violence
    Je ne comprends pas comment ni pourquoi quelque chose comme ça est autorisé et organisé.


37.861
4.463
12.913
2.680