Dénia.com
Rechercher

Récital Dianense au retour au Rodat où il a heurté l'Enguera (4-0)

27 de janvier de 2020 - 17: 03

Le CD Dénia a offert à ses fans tout un récital de jeu, avec une première demi-heure magistrale qui lui a valu de frapper un faible Enguera, qui est rentré chez lui avec un 4 à 0 lors de son passage à travers le champ de Rodat.

Beaucoup de nostalgiques dans les tribunes de la scène antique de cet affrontement, qui se souvenaient que toutes les promotions réalisées par le CD Dénia de Preferente à Third Division s'étaient produites dans ce domaine mythique, l'histoire du football valencien. Même l'Atlético Dénia manquant est monté dans la catégorie nationale dans ce scénario.

Esteban a parié fortement sur cet affrontement et arrangé plusieurs changements dans ses onze, sinon des noms oui des positions. Tactiquement, étant un petit champ, il a opté pour la défense de trois usines, Ferrán, Lucas et La Peña; un centre du terrain avec cinq joueurs, avec deux couloirs ouverts en bande, Fran et un extraordinaire Robert, l'un des plus marquants de la rencontre; avec trois hommes à l'intérieur, Santafé, Jordi et Pablo; et avec deux joueurs en tête comme Coque et Roberto Navarro.

L'intensité des lieux est vite apparue sur le terrain, retournant la zone de visite. À la minute 6, Robert est très bien entré par groupe, a mis une balle au centre et Roberto Navarro, avant l'impossibilité de terminer, a pris le ballon pour que Santafé, ´de la zone, marque 1 à 0.

Avec l'avantage sur le tableau de bord, CD Denia a continué à serrer un adversaire qui pouvait à peine quitter son propre terrain. À la 14e minute, Roberto Navarro a marqué un peu un chiffre, ce qu'il avait, a-t-il conservé. Il a lancé un missile qui a glissé à travers la surface de but défendue par un Fran surpris. Il a suivi le récital jaune avec un Robert qui a marqué un grand match. De ses bottes est venu un ballon en profondeur à Coque qui, avec une grande qualité, a croisé le ballon avant le départ de Fran, étant de 3 à 0. Un objectif spécial pour le bélier car il est le premier qu'il fait avec la chemise grogueta, serrant avec le Entraîneur Esteban pour le célébrer.

Il y a eu un peu plus d'un quart d'heure, où l'équipe locale a un peu levé le pied de l'accélérateur et a simplement contrôlé le ballon jusqu'à ce qu'il atteigne le repos.

Au début de la seconde mi-temps, Enguera a cherché un peu de profondeur dans son jeu mais la défense de Dianense a su maîtriser les attaques des visiteurs sans que Maxi, qui est revenu au but, se débat.

À la 58e minute, il est arrivé 4 à 0 lors de la résolution de Roberto Navarro, avec une grande habileté, un grand jeu individuel. Cela a beaucoup condamné à un Enguera qui était avec peu d'arguments en attaque lors de son passage à travers Dénia.

Les locaux ont eu encore plus d'occasions d'augmenter le loyer, mais Roberto Navarro a envoyé le ballon deux fois au corps du gardien de but alors que le plus simple était de marquer.

A l'issue du match, tout le monde est content des trois points ajoutés dans un peloton de Rodat devenu talisman pour l'équipe dirigée par Esteban. Il y avait plus de monde que Diego Mena ne se rend habituellement au camp, et le résultat était clairement favorable à CD Dénia. C'est pourquoi, une partie des fans étaient satisfaits que l'équipe joue ses matchs à domicile dans ce domaine qui apporte tant de bons souvenirs.

Laisser un commentaire

    34.541
    3.987
    7.385
    1.750
    Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour vous proposer des publicités personnalisées et collecter des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre Politique de cookies.