Dénia.com
Rechercher

Opinion populaire Dénia: "Honteux"

01 juillet 2022 - 15: 09

Hier, en session plénière ordinaire de juin, nous avons assisté à la colère la plus dure de cette législature. La raison : la requête en soutien à Aprosdeco pour le recouvrement de la subvention qui lui est due, et qui s'élève déjà à 423.000 XNUMX €.

Ce n'est pas la première fois que la session plénière de Dénia a dû faire cette motion en raison de l'immense négligence de la Generalitat envers les plus faibles, mais à cette occasion, nous avons assisté au croisement d'accusations et de jurons parmi ceux qui étaient partenaires dans le législature précédente (celle du Pacte del Castell, celle du progressisme en veine, celle de la tolérance portée au maximum de puissance, celle de la nouvelle politique contre la "vieille garde", eh bien Dieu merci !

Sans tenir compte du plus évident, qui est que le Centre de jour APROSDECO est à la limite de ses forces, PSOE et Compromis ont consacré leurs discours à leur jeter les choses à la tête avec une haine profonde et à laisser de côté tous les bla bla bla sur l'égalité, la solidarité, le progressisme et autres histoires. Ce que nous avons vu était un croisement viscéral extrêmement triste et malheureux de disqualifications dans le sens le plus littéral des deux mots.

Voir comment le Maire et son ancien premier lieutenant s'attaquaient vicieusement et contempler à quel point notre conseiller municipal était bouleversé, le moral exacerbé comme on l'a rarement vu (et regardez quel caractère ne lui manque pas) était un spectacle malheureux et inconvenant. Les politiciens représentent tous les citoyens et c'était dommage.

Le maire, au lieu de veiller à ce que tous les conseillers aient leur tour de parole, a refusé sans sourciller à M. Carrió un tour de réponse, démontrant une fois de plus son esprit, sa bonhomie et sa tolérance avec ceux qui ne sont pas de sa corde.

Et de tout ce combat, plus typique des membres de gangs que des représentants publics, les plus affectés et invisibles, dilués entre les combats internes du Pacte del Botanic et ex Castell, sont les familles qui composent APROSDECO, car ce sont elles qui paient le prix de leur mal
et ceux qui subissent les conséquences du démembrement de ceux qui se disent groupes de "progrès".

Il y a un an, nous nous sommes retrouvés dans cette même situation et nous avons déjà signé une motion à l'unanimité qui a apparemment très peu servi, car il est clair qu'ils n'ont même pas regardé pour que cela ne se reproduise plus.

Messieurs du PSOE et de Compromis, arrêtez vos sales coups et consacrez-vous à résoudre les graves problèmes que traverse APRODESCO.

Commentaires 2
  1. javi dit:

    comme ou deniero j'ai honte de cette situation pour des conneries il y a de l'argent pour se promouvoir avec de l'argent public aussi l'argent n'est pas à vous il appartient au peuple gérez mieux et payez et les plus faibles paient le prix comme toujours ma solidarité avec aprosdeco et les familles de tristesse

  2. Marina dit:

    APROSDECO: Asociación sin ánimo de lucro de madres, padres, familiares y tutores de personas con diversidad funcional intelectual que desde el año 1974 apuesta por innovar, impulsar y poner al alcance de las personas con diversidad funcional todos los recursos y apoyos para mejorar su calidad de vie.
    Seulement Cher Maire de Denia du Parti Socialiste, vous devriez être en faveur de réclamer à votre gouvernement de la Generalitat Valenciana la dette qui vous est due.

    Les Seigneurs de la diversité, les Seigneurs du progressisme, les Seigneurs de l'égalité... où est ce soutien aux personnes qui en ont besoin comme un Centre pour personnes ayant des besoins spéciaux ?
    Excusez-moi d'intervenir, mais en tant que citoyen de Denia, je vous le dis; IL Y A DE L'ARGENT POUR DES DRAPEAUX DE COULEUR DANS TOUTES LES MAIRIES, WEB'S ET AUTRES QUESTIONS SOCIALISTES… mais PAS D'ARGENT POUR UN CENTRE POUR PERSONNES À DIVERSITÉ FONCTIONNELLE ? Ils ne veulent pas lever de drapeau... et je leur rappelle que moins parler et plus faire... que malgré beaucoup de propos marketing et progressistes... les Denieros VEULENT DES SOLUTIONS et DU MANAGEMENT, QUE CE QUI EST DÛ SOIT PAYÉ, et plus si possible dans certaines situations sensibles.

    MOINS DE PROPAGANDE ET PLUS À FAIRE POUR DENIA ET SES CITOYENS. PAYER ce que vous devez à APROSDECO ; Et depuis que Ximo Puig est venu ici à la réunion socialiste de l'année... moins de crevettes et plus dites au Ministère de PAYER.

    Dettes à fin mai 2022.
    5 factures en attente, toutes pour 2022 (janvier, 71.839,96 84.581,2 € ; février, 97.502,64 76.436,84 € ; mars, 93.022,36 423.383 € ; avril, 2022 XNUMX € ; et mai, XNUMX XNUMX €), soit une dette de XNUMX XNUMX €. La facture de juin XNUMX doit être inclus.

    PS : Et en opinion personnelle ; Ils devraient payer APROSDECO avec intérêt, Monsieur les Socialistes et Compromís.
    https://www.aprosdeco.com/


37.861
4.442
12.913
2.400