Le ministre de la Justice annonce un investissement de 340.000 euros pour le siège judiciaire de Dénia

La ministre de la Justice, de l'Intérieur et de l'Administration publique, Gabriela Bravo, a annoncé que son département demanderait à nouveau au ministère de la Justice de créer un tribunal de première instance pour Dénia. Cet organe judiciaire sera le numéro 6 du parti judiciaire de la capitale de la Marina Alta.

Gabriela Bravo a visité mardi les installations du siège de la justice, accompagnée de la doyenne des tribunaux de Dénia, María Luisa Fayos, qui a informé que pendant le premier trimestre de 2020, les travaux de rénovation complète des systèmes de climatisation commenceront et éclairage du palais de justice de la place Jaume I de la ville. Ces projets impliqueront un investissement de 340.000 en euros, dont 250.000 sera utilisé pour la climatisation et l’autre 90.000 pour le remplacement de toutes les installations d’éclairage.

Comme l'a expliqué le ministre Bravo, la création du tribunal de première instance numéro 6 de Dénia "C'est un besoin qui ne peut être différé plus longtemps et, par conséquent, nous allons le réclamer à nouveau au ministère de la Justice, car la charge de travail de ce siège judiciaire, en particulier dans les juridictions civiles, justifie pleinement cette demande".

Bravo, «De la même manière que, du ministère de la Justice, nous avons déjà réclamé la création de ce tribunal à deux reprises, nous en ferons un troisième et tout ce qui est nécessaire pour que cela devienne une réalité».

En ce sens, Bravo a rappelé que la création de cet organe judiciaire avait été approuvée par 2011, mais que sa constitution était sans effet parce que la Generalitat - alors responsable du Parti populaire - avait démissionné pour le lancer.

En outre, Bravo a veillé à ce que cette demande de nouveau tribunal «Est partagé avec la Haute Cour de justice» parce que "parmi les personnes presque 170.000 qui doivent être desservies par ce tribunal, les 40 pour cent sont des étrangers, avec la complexité que cela implique et en particulier dans les juridictions civiles".

Le ministre de la Justice a également indiqué que le bâtiment de la Plaza de Jaume I «Il est prêt à accueillir un autre tribunal, qui serait pleinement opérationnel dans un délai très court, comme nous l'avons montré cette année». À cet égard, Bravo a expliqué que le ministère de la Justice n'avait besoin que de cinq à huit mois pour mettre en place les neuf derniers organes judiciaires approuvés par le ministère de la Justice en avril dernier.

Ainsi, la prochaine édition de 30 du mois de septembre entrera en service à la fois auprès du doyen exclusif d'Alicante et du tribunal pénal numéro 19 de Valence, ainsi que sur la place des magistrats du tribunal provincial d'Alicante basé à Elche. Le 30 d’octobre sera le tour du tribunal de première instance et de l’instruction numéro 6 de Sagunto et celui du criminel 4 d’Elche. En novembre, le 30 de novembre sera le tribunal de première instance 6 de Gandia et, finalement, le 30 de décembre sera le tour du tribunal de première instance 29 de Valence, le premier juge 14 de Alicante et celui de première instance numéro 5 de Torrevieja.

En ce qui concerne les installations du siège judiciaire de Dénia, Bravo a souligné que, au cours de la dernière année, «Les actions les plus urgentes ont été menées, telles que la réparation de certaines lacunes dans les salles de bain et autres unités et l'adéquation des accès souterrains. Les caméras et les systèmes de sécurité et de surveillance contre le vol, les incendies et les intrusions ont également été entièrement renouvelés, de même que la connexion de tous ces dispositifs au centre de contrôle de Valence ». Ces actions ont représenté un investissement de 37.597 euros.

Cependant, comme l'a expliqué le ministre de la Justice, «L'année prochaine, les principaux projets d'amélioration de ce siège judiciaire seront entrepris non seulement avec la rénovation des systèmes de climatisation et d'éclairage, mais également pour la réparation intégrale de pathologies de construction mineures, telles que les fissures et l'humidité. que le bâtiment a, ainsi que l'autorisation des bureaux du Cabinet psychosocial ».

«En bref, au cours de la prochaine année, nous entreprendrons toute une série de projets pour que les citoyens du parti judiciaire de Dénia disposent des tribunaux qu’ils méritent, avec l’installation dont ils ont besoin et les services dont ils ont besoin, car législature précédente nous réalisons l'urgence, maintenant nous réaliserons l'irréversible »a conclu Gabriela Bravo.

articles connexes

Commentaires sur "Le ministre de la Justice annonce un investissement de 340.000 euros pour le siège judiciaire de Dénia"

*

33.516
3.804

Ce site utilise des cookies pour vous d'avoir la meilleure expérience utilisateur. Si vous continuez à vous parcourir donnez votre consentement à l'acceptation des cookies mentionnés ci-dessus et l'acceptation de notre Politique de cookiesCliquez sur le lien pour plus d'informations.