Dénia.com
Rechercher

GD demande au conseil municipal de promouvoir la substitution des sanctions économiques au travail communautaire

15 octobre 2020 - 12: 35

Le parti Gent de Dénia a présenté une motion au conseil municipal avec laquelle ils cherchent à renforcer la rééducation et la resocialisation des contrevenants à l'ordonnance municipale de la coexistence citoyenne.

Selon la formation représentée par le maire Mario Vidal, les infractions à ladite ordonnance sont constamment collectées pour des comportements non civiques, comme boire ou uriner sur la voie publique, qui sont sanctionnés par des sanctions financières. Beaucoup d'entre eux, selon Gent de Dénia, ne sont finalement pas payés pour l'insolvabilité financière des personnes condamnées à une amende. Pour cette raison, la partie locale demande que des alternatives soient trouvées pour empêcher que ces actes se poursuivent et que les délinquants sensibilisent à la coexistence et à l'importance de prendre soin du public.

L'une des mesures proposées par Gent de Dénia est que la possibilité offerte par l'article 25 des ordonnances municipales, qui permet la substitution volontaire de sanctions économiques pour les services à la communauté, soit plus clairement signalée. De cette manière, ils pourraient promouvoir des accords avec les différentes ONG et entités à but non lucratif avec lesquelles le conseil municipal collabore pour la participation des délinquants à leurs programmes socio-éducatifs.

Pour que cet article 25 soit efficace, Gent de Dénia insiste sur le fait qu'il est nécessaire d'établir un modèle qui envisage expressément et clairement la possibilité de demander la commutation de la sanction dans le délai des allégations de travail à la communauté, en informant à ce sujet aux contrevenants.

Laisser un commentaire

    36.330
    4.236
    10.456
    2.060
    Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour vous proposer des publicités personnalisées et collecter des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre Politique de cookies.