Dénia.com
Rechercher

Le restaurant D * na fait face à sa fermeture après un dimanche au cours duquel Dénia a vibré de la meilleure gastronomie

06 décembre 2021 - 11: 01

Le secteur de la gastronomie est toujours en ébullition dans les rues de Dénia, où se déroule aujourd'hui le festival gastronomique D * na Restaurant avec la participation de dizaines de professionnels du secteur apportant leurs propositions et réflexions culinaires au public.

Et le lien de connexion du deuxième jour était la fusion de la tradition avec la créativité, quelque chose dans lequel des chefs tels que Albert Adrià (Rte. Tickets, Barcelone), Pep Romany (Rte. Pont Sec, Dénia), Miquel Ruiz ( El Baret de Miquel , Dénia), ou Ricard Camarena (Rte. Ricard Camarena, València).

Pep Romany, un "activiste du développement durable", a partagé avec Albert Adrià son expérience avec un produit aussi traditionnel que la coca et ses larges possibilités créatives. Le chef catalan a expliqué comment il a exporté cette création dans des endroits comme New York ou Londres, et quelle technique et créativité ont contribué à ses propositions, précisant que "manger avec les mains et rapidement ne signifie pas manger mal et le meilleur exemple ils sont les cocas ». En ce sens, Albert Adrià a expliqué l'importance de la haute cuisine, qui fournit des techniques et des propositions qui seront transmises de génération en génération.

Et si quelqu'un est attaché à la fusion de la tradition et de la créativité, c'est Miquel Ruiz, de Baret de Miquel, à Dénia, qui a préparé plusieurs plats sur la scène principale avec le dénominateur commun du produit kilomètre zéro et l'importance de la synergie de la chaîne de valeurs en gastronomie.

De son côté, le chef Rafa Soler, de Rte. Audrey's de Calp, s'accorde sur la valorisation de la tradition, la mise en avant de sa carte avec le produit et le territoire.

Les présentations du dimanche matin se sont terminées avec Ricard Camarena, de Rte. Ricard Camarena à Valence, qui s'engage à offrir la meilleure version des produits, fortement liés au jardin valencien, aux convives.

Commentaires 3
  1. Pere dit:

    Tout à fait d'accord avec les commentaires précédents. Peu d'intérêt pour le grand public et les menus proposés par les Restaurants, du moins ceux que j'ai essayés, n'ont rien ajouté de nouveau.
    En revanche, le manque d'éclairage de Noël dans la ville a nui à l'événement. Cela montre une fois de plus le manque de gestion de notre Conseil municipal. Dommage qu'ils gaspillent la majorité absolue que la citoyenneté leur a accordée de cette manière.

  2. Horten dit:

    Tout à fait d'accord avec Ignacio. dommage, le problème c'est qu'au dessus ils pensent que ça a été une merveille bien sûr. pour les VIP

  3. Ignacio dit:

    Certains vibraient peut-être le reste, la plupart, nous ne le savions même pas. Trop de photos complaisantes pour un événement minoritaire et exclusif qui ne représente pas le grand public, peu importe à quel point ils veulent en faire la publicité comme ça.


37.861
4.435
12.913
2.450