La CFS Mar Dénia se tenait face aux Orchies Pevele (2-4)

Lors du premier match préparatoire, la SFC Mar Dénia a fait la démonstration à ses fans, qui sont revenus remplir le pavillon municipal de Dénia, qui a une équipe à défendre pour le meilleur dans le groupe III. Le test contre l’équipe gauloise de la plus haute catégorie, les Orchies Pevele, a été très positif pour les dianenses bien qu’il ait été battu par 2 contre 4.

Sur le chemin du retour, les Français ont clairement fait savoir qu'ils ne sont pas venus à Dénia pour le tourisme, prenant le choc comme une finale européenne. Cela a commencé avec une intensité élevée dans chaque balle, où les joueurs sont allés au maximum, ce qui a compliqué la tâche de l'arbitrage. Les visiteurs ont peu à peu pris possession du ballon avec une pression élevée, devant un adversaire qui avait du mal à arriver avec un danger pour la zone opposée.

Le fruit de ce contrôle du jeu est venu les buts français, le premier travail de Jose. Après ajustement du but, les dianenses n'ont pas diminué et ont continué à jouer votre adversaire contre vous. L'intensité du match était telle que les arbitres, après plusieurs avertissements, ont dû expulser l'entraîneur portugais Orlando Duarte des Orchies Pevele.

Quelques minutes plus tard est venu le deuxième but français, cette fois c'était Gonzalo qui a surpris dans un jeu stratégique à l'objectif local, Sergio. La réaction de Dianense n’a pas attendu et, après les premiers nerfs, leurs joueurs ont été relâchés. Dans un beau jeu joué par les locaux, le ballon est arrivé à Miguel qui, avant la sortie du but français, l'a laissé tomber, puis a coupé le ballon qui s'est retrouvé au bas du but visiteur.

Après cela et soutenu par son public, les dianenses grandissaient dans son jeu. Ils ont mieux pressé leur adversaire et sont sortis par des essais rapides qui ont testé les réflexes du but français. Dans la dernière partie de la première moitié, le 1 est arrivé chez 3 Jose et le reste a été atteint avec ce marqueur.

La seconde moitié avait un rythme plus lent, l’effort physique de la première partie ayant amené les joueurs à le prendre plus calmement. Bientôt, la CFS Mar Dénia a réussi à réduire les écarts avec un autre grand but de Miguel, qui, à sa première place, était l'un des joueurs les plus en vue.

Cela a beaucoup blessé les Français qui ont quitté le match avant la poussée locale. Jordi Durán a joué plus profondément et a eu plusieurs occasions de créer l'égalité. Mais les ristournes des visiteurs ont forcé l’objectif local, Roque, à être utilisé à fond pour empêcher le tableau de marquer de se briser.

Dans l'un de ces inconvénients, le 2 est venu à 4, le travail du vétéran pivot Leitao, qui a résolu une série de rejets avec un tir précis. Il a fallu beaucoup de temps pour arriver à la fin et les Gaulois ont ajouté leur cinquième faute. Son technicien, installé dans les gradins, a ordonné que ses hommes ne soient plus nécessaires et a été placé avec une défense d’aide afin d’éviter la pénétration des locaux.

À la fin du jeu, 2 est arrivé à 4 et a exprimé de la sympathie parmi les fans pour ce que leurs joueurs avaient fait. Ils ont affronté une équipe qui se battra pour remporter le titre de champion dans la plus haute catégorie de futsal français.

Les dianenses joueront leur deuxième match préparatoire ce samedi et seront opposés au tournage d’El Pozo B, dans le pavillon Joaquín Lopez de Archena, aux heures 19.

articles connexes

Commentaires sur "La CFS Mar Dénia se tenait face aux Orchies Pevele (2-4)"

(Obligatoire)

33.565
3.866
6.210
1.580
Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour vous proposer des publicités personnalisées et collecter des données statistiques. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez notre Politique de cookies.